Des spectacles de projection monumentale qui font le tour du monde

Attirés par la lumière, les Anooki s’invitent dans les villes. Ils choisissent les façades des bâtiments comme terrains de jeu. Farceurs et maladroits, ils courent sur les corniches et glissent sur les gouttières. Ils tournicotent, escaladent, ils apparaissent par une fenêtre pour disparaître dans une autre. Ils s’émerveillent du lieu, ils grimpent le long du mur et plongent sur le balcon qui se transforme en océan pour le spectacle. Les Anooki s’amusent avec l’architecture et le bâtiment se transforme avec eux, se tord, rebondit… la pierre devient vivante au passage des deux inuits survoltés.
Depuis 2018, les Anooki prennent du volume. Ces personnages géants et lumineux jouent avec les bâtiments et le mobilier urbain pour former des tableaux poétiques et spectaculaires.